Archives par étiquette : Gcode

image_pdfimage_print

Calibration de l’extrudeur

A quoi sert de calibrer l’extrudeur?

Calibrer vote extrudeur permet de s’assurer que la bonne quantité de plastique est fournie à la tête chauffante.

Pourquoi devoir le calibrer sur chaque machine?

La quantité de plastique poussée par l’extrudeur dépend principalement du diamètre de la roue d’extrusion.

Cette roue est fabriquée en usine et la tolérance de fabrication peut varier d’un batch à l’autre et d’un fabricant à l’autre.

Comment ça se passe concrètement?

Concrètement on ajuste le nombre de pas nécessaire pour pousser 1mm de matière.

La procédure générale est la suivante:

  1. On extrude une certaine quantité de matière, disons 200mm
  2. On mesure avec un réglet, ou une règle assez précise, la quantité réelle de plastique poussée.
  3. On utilise une règle de trois pour ajuster la valeur de notre machine.
  4. On vérifie ensuite que notre valeur est bonne en extrudant encore 200mm de matière et en mesurant à nouveau.
  5. On ajuste au besoin et on répète l’étape 4 tant que notre valeur n’est pas bonne.
  6. Ensuite on extrude 400mm ou 600mm de matière (une grosse valeur mesurable) afin de réduire l’erreur d’extusion au maximum et on effectue les ajustements finaux.
  7. A ce stade votre extrudeur devrait être calibré correctement et la qualité de vos prints devrait s’améliorer.

Etape par étape :

  • Si vous êtes en mode Bowden, retirez le tuyau au niveau de la sortie de l’extrudeur. (Il faut pour cela maintenir la petite pièce qui est directement autour du tube à la base)
    Ensuite poussez le filament à raz de la sortie de l’extrudeur.
  • Si vous êtes en Direct drive vous allez devoir retirer l’extrudeur de son support afin de pouvoir faire la mesure de la longueur de filament à la sortie de l’extrudeur.
  • Faites une entaille la plus plate possible au niveau du filament afin de faciliter la mesure.

  • La carte SD  fournie avec  l’imprimante contient un jeu de Gcode vous permettant de vous aider dans cette étape. Les outils se trouvent ici:

 

  • Vous trouverez un jeu de fichier (ExtrudeXXXmm.gcode et RetractXXXmm.gcode)

  • Selon la version de votre firmware, il vous faudra préchauffer votre buse afin d’autoriser l’extrusion.
  • Au niveau du LCD de votre imprimante 3D, naviguez dans le dossier  et choissez « Extrude200mm.gcode » puis lancez le.

  • Mesurez la longueur de filament que pousse l’extrudeur. (Il est vivement conseillé d’utiliser un réglet et évitez une règle simple)

  • Afin de s’assurer qu’il n’y a aucun glissement qui pourrait perturber vos prochaines mesures (et ainsi fausser la mesure sans que vous compreniez pourquoi), il est intéressant de refaire la manip plusieurs fois en tirant votre filament à ras de la sortie de votre extrudeur et d’extruder 200mm.
  • Si vous mesurez à chaque fois la même longueur vous pouvez passer à la suite.

Cas d’un glissement:

  • Dans le cas contraire il vous faudra regarder d’ou provient le glissement et régler le problème avant de continuer. Un glissement peut provenir de plusieurs éléments :
    • Ressort d’extrudeur pas assez serré.
    • La bobine retient le filament, empêchant l’extrudeur de le tirer (noeud sur la bobine, bobine, bloquée)
    • le doigt de l’extrudeur peut être cassé et le roulement exerce une mauvaise pression sur le filament.
    • Votre roue dentée est mal vissée, le moteur tourne bien mais pas la roue dentée
    • La roue dentée est sale (les dents sont pleines de plastique ou autre)
    • Quelque chose bloque votre filament.
  • Si vous avez résolu le problème de glissement il vous faudra refaire les étapes précédentes.

 


 

Calcul de la bonne valeur Epas/mm
Utilisation de la règle de « 3 »

  • Une fois que vous avez vérifié que vous n’avez aucun glissement au niveau de l’extrusion vous allez pouvoir calculer votre nouvelle valeur en utilisant la formule suivante :

 (Nombre de pas / mm actuel) * (longueur de filament attendue) / (longueur de filament mesuré) = Nouveau nombre de pas /mm

exemple détaillé ci-dessous : 150 * 200 / 198 = 151.5 pas/mm

Afin d’obtenir le nombre de pas / mm de votre extrudeur, il vous faudra naviguer dans votre afficheur LCD dans  » Controler>Mouvements>EPas/mm » (dernier paramètre de la liste)

Explication de l’exemple :

Si vous avez extrudé 200mm

  • longueur de filament attendue = 200mm

Si vous avez mesuré 198mm

  • longueur de filament mesuré = 198mm

Si votre nombre de pas d’extrusion est de 150 pas/mm ( » Controler>Mouvements>EPas/mm« )

  • Nombre de pas /mm actuel = 150 pas/mm

Vous Obtenez:

Nouveau nombre de pas /mm = 150 * 200 / 198 = 151.5 (notez l’importance de la décimale)


 

Application de votre nouvelle valeur d’extrusion

  • Maintenant que vous avez calculé votre nouveau nombre de pas / mm pour votre extrudeur vous devez mettre à jour cette valeur à l’aide de votre afficheur LCD :  « Controler>Mouvements>EPas/mm« 
  • Re-faites le test d’extruder 200mm de filament. La longueur extrudé devrait être bien meilleur. Si vous avez toujours un écart c’est souvent lié à la rigueur/précision de mesure initiale.
  • Une fois que vous obtenez une valeur proche des 200mm extrudez encore 200mm. vous devriez pouvoir mesurer 400mm. Cette étape vous permet de diminuer par 2 l’erreur de mesure sur 200mm.
  • A ce stade vous pouvez effectuer un ajustement finale de la valeur d’extrusion.
  • Vous pouvez aussi utiliser « Retract200mm.gcode » pour valider que votre filament revient bien à sa position d’origine.


 

Félicitation, pensez à sauvegarder !

Vous avez à présent fini de calibrer votre extrudeur.

Pensez à sauvegarder votre nouveau paramètre dans l’EEPROM de votre machine :

  • « Controller> Sauver config« 
  • Eteignez votre machine et vérifier que votre valeur à bien été sauvegarder (« Controler>Mouvements>EPas/mm« )

 

Ressources :

pour ceux qui ont perdu le contenu de la carte SD fournie avec les Scalar M ou Scalar XL vous pouvez télécharger les fichiers Gcode en Cliquant sur l’icone suivante:

Calibration_Gcodes.Zip

 

Plays a music at the end of a print

Requirements:

IIt is possible to play some music (8bits) at the end of your prints in the following cases:

  • If you have a LCD display with a Buzzer
  • If you electronic board supports an audio output
  • If your firmware supports M300 commands (Marlin, Repetier)

How does it work?

It is possible to  generate a certain amount of Audio sounds by modulating the output signal of the Display Buzzer.

M300  Gcode command allows to do just that.

You can have the full command details by looking at the dedicated page ::

http://reprap.org/wiki/G-code#M300:_Play_beep_sound

Can I find existing sounds/musics?

There are some tools that already exist. They allow you to convert any RTTTL format ringtones into M300 compatible Gcodes.

You can find one here: : http://ddrboxman.github.io/RepRapRingtone/ , it’s an online generator that can convert Ringtones into M300 compatible Gcodes.

This generator also allows to render the audio output of each convertion.

However, if you want a pack of already converted songs with more than 11000 ringtones check this link:

https://bitbucket.org/Nutz95/rtttl2gcode/raw/fd32c01fc9fa2f61b985f3c061954f183a9f3162/RingTones/Converted_RTTL_RingTones.zip

You will also find a batch convertor here::  https://bitbucket.org/Nutz95/rtttl2gcode/src

With the originals ringtones here: https://bitbucket.org/Nutz95/rtttl2gcode

How to proceed?

Each converted file has  Gcode extension.

Each .Gcode file is a simple text file that you can open and edit with a standard text editor such as notepad++, notepad or any other.

Here is an example of what is inside one of these converted files:

Open your slicer:

Each slicer should allow you to customize at least the start and the end of your gcode.

The part that we are looking for is to customize the end of our gcode, so that the music will play once the print is over.

The sollowing example is done using Cura .

In the Tab section of cura you will see « Start/End-GCode« .

inside you should be able to choose « end.gcode » from a list

Then a text zone will appear at the bottom with some text in color.

This text are the actual instructions used by your 3D printer when the print is finished.

Now you only need to copy/paste the content of your M300 converted ringtone file into the end of the text editor.

This is it!

now you can slice normaly any 3D object you want, your music will be played at the end of each new prints.

How to easily test your converted files?

Depending on your firmware version, the audio output of the songs might be crapy (For example,  marlin version before 1.1.0.RC3 better handle the audio output)

So it’s very interesting to test those songs before using them everywhere.

You can copy/paste the already converted files (with .gocde extention) into a SD card and play them directly from your LCD display.

Warning

Due to some memory restriction, firmwares are often limited to display a maximum amount of files per folder.

Adding directly the 11 000 files inside a single folder will most likely crash your firmware when it will try to list all the files.

So it’s advised to only test a pack of 20 or 30 files max per forlder.

 

Jouer de la musique à la fin de vos prints

Prérequis:

Il est possible de jouer une musique ou une tonalité 8 bits à la fin de vos impressions dans le cas suivant :

  • Si vous possédez un afficheur LCD qui intègre un buzzer piezo electrique
  • Si votre carte électronique supporte une sortie sonore
  • Si votre firmware supporte les commandes M300 (Marlin, Repetier)

Comment ça marche ?

Il est possible de générer un certain nombre de tonalités en modulant le signal de sortie de vote buzzer.

La commande Gcode M300 permet de générer une ou plusieurs tonalités.

Vous trouverez le détail de la commande sur la page dédiée :

http://reprap.org/wiki/G-code/fr#M300:_Jouer_un_son

Puis-je trouver des tonalités existantes ?

Il existe déjà un certain nombre d’outils vous permettant de convertir une sonnerie de téléphone au format RTTTL en Gcode compatible M300

Vous trouverez ici : http://ddrboxman.github.io/RepRapRingtone/ un générateur en ligne qui convertie les ringtones en gcode compatible M300.

Ce générateur vous permet aussi de simuler la sortie audio de votre afficheur en vous donnant un aperçu audio.

Cependant, si vous voulez un pack déjà converti voici un lien avec plus de 11000 ringtones.

https://bitbucket.org/Nutz95/rtttl2gcode/raw/fd32c01fc9fa2f61b985f3c061954f183a9f3162/RingTones/Converted_RTTL_RingTones.zip

Vous trouverez un convertisseur automatique permettant d’effectuer des batchs de conversion :  https://bitbucket.org/Nutz95/rtttl2gcode/src

Avec les ringtones originales : https://bitbucket.org/Nutz95/rtttl2gcode

Comment procéder ?

Chaque fichier convertie possède l’extension Gcode.

Chaque fichier .Gcode est en fait un fichier texte que vous pouvez ouvrir avec n’importe quel éditeur de texte comme notepad++, notepad ou autre.

Voici un exemple de ce que contient un des fichiers converti :

Ouvrez votre slicer (Cura ou autre) :

Chaque slicer doit avoir un endroit ou vous pouvez customiser le début et la fin de vos gcode.

La partie qui nous intéresse est de customiser la fin de notre gcode pour que la musique joue lorsque nos impressions sont terminées.

L’exemple ici est réalisé avec Cura .

Au niveaux des onglets de Cura, allez directement dans « Start/End-GCode« .

Dans la liste juste en bas choisissez « end.gcode« , puisque l’on veut que la musique soit jouée à après l’impression.

Puis une zone de texte devrait apparaître en bas avec du texte en couleur.

Ce texte correspond aux dernières instructions que va effectuer votre imprimante 3D à la fin d’une impression.

Il vous suffit de coller ici le contenu de votre fichier de musique convertie en instruction M300 (voir précédemment)

C’est Fini !

Maintenant il vous suffit de slicer vos objets comme d’habitude, et la musique jouera à la fin de votre impression.

Comment tester simplement les fichiers convertis ?

En fonction de notre version de firmware, les sonorités peuvent être plus ou moins proche de ce que l’on attend (les versions de marlin antérieures à 1.1.0.RC3 par exemple gèrent mieux les sonorités)

Il est donc très vite intéressant de pouvoir les tester avant de les utiliser partout.

Vous pouvez copier/coller les fichiers déjà converti avec l’extension .gcode, directement sur une carte SD afin de les tester directement avec votre afficheur LCD.

/!\ Attention

Due aux restrictions mémoires, les firmware sont en général capable de lister un nombre maximum de fichiers par répertoire.

Rajouter les 11 000 fichiers directement à l’intérieur d’un répertoire de votre carte SD risque de faire planter vote firmware lorsqu’il tentera d’en lister le contenu.

il est donc conseillé de procéder par pack de 20 ou 30 maximum.

A vous de jouer !