Gcode Toolbox

Gcode Toolbox documentation

image_pdfimage_print

GcodePreprocessor Gcode Toolbox est un logiciel de pré-processing de Gcode.

Il permet d’utiliser les fonctionnalités avancées du firmware de votre imprimante 3D.

 

Téléchargement

Gcode Toolbox

Pré-requis

Liste des fonctionnalités

  • Incremental Bed leveling: permet d’effectuer les points de mesure de l’auto nivellement uniquement à l’endroit ou se trouve vos objets.
  • Auto Shutdown when print finish: permet d’éteindre votre imprimante 3D lorsque le module PS_ON est connecté à votre électronique.
  • ZFade: Permet d’atténuer la compensation de niveau automatique au fur et à mesure que la tête d’impression monte.
  • Add Music when print finishes: Active une notification sonore à la fin de votre impression.

Compatibilité

Cette liste est donnée à titre indicative.

La compatibilité de  Gcode Toolbox dépend principalement de la manière de générer les instructions par les slicers.

De plus Gcode Toolbox rajoute de nouvelles instructions qui devront être supportées par les firmwares.

Firmwares:

Slicers:

  • Cura 15.XX.XX
  • Cura 2.XX (non testé)
  • Simplify3D

L’application en 3 étapes

L’application possède principalement 3 boutons:

  1. Browse: permet de charger un fichier *.Gcode existant
  2. Analyze from: permet de lancer l’analyse du fichier chargé précédement.
  3. Save: permet d’appliquer les modification au gcode d’entrée

Le chargement des fichiers

Comme son nom l’indique, l’application est un « Pré-processeur » de gcode.

C’est à dire qu’il s’appuie sur un gcode déjà existant afin d’en modifier une ou plusieurs parties

L’analyse du fichier d’entré

Gcode Toolbox va tout d’abord lire le contenue du fichier et en extraire un certain nombre d’information.

Les informations importantes extraites sont:

  • Les positions Min et Max de l’objet dans tous les axes (X, Y, Z)
  • Le fichier contient-il déjà des instruction liés aux différentes fonctionnalités avancés (Zfade, multi extrusion, musique, auto extinction électrique…)

De manière facultatives on obtient les informations suivantes:

  • le système métrique utilisé
  • le nombre de couche
  • la hauteur de la première couche
  • la hauteur des couches suivantes
  • la quantité de filament utilisé

Les balises d’analyse

GcodePreprocesseur - analyse

Pour fonctionner, Gcode Toolbox doit pouvoir déterminer le positionnement de l’objet.

Il procède en parcourant chaque ligne du gcode qu’il interprète.

Pour obtenir une information pertinente, Gcode Toolbox fait abstraction du début et de la fin de la séquence du Gcode où des opérations particulières peuvent être effectuées par l’utilisateur.

Afin de déterminer la position de ces séquence, le logiciel utilise les 2 listes présentes sur la photo précédente.

La liste de gauche correspond aux balises déterminant la « Fin de la séquence de début »

Celle de droite correspond aux balises déterminant le « Début de la séquence de fin »

Ces balises peuvent être ajouté/modifié/supprimé à partir de votre slicer.

Ici un exemple dans Cura 15.XX.XX, montrant l’emplacement du contenu du début du Gcode, ainsi que la position de la balise d’analyse à la fin du gcode.

Ici la position de la balise d’analyse de fin du gcode positionné au début de gcode.

Auto-nivellement sélectif

Cette fonctionnalité ne fonction que si votre gcode de début possède l’instruction G29 pour le firmware Marlin et G31 pour le firmware Smoothieware.

L’auto-nivellement sélectif génère un rectangle virtuel en utilisant la position de l’objet détecté dans le Gcode.

A ce rectangle, on lui applique une « marge‘ de sécurité (en mm) autour de l’objet.

Ensuite, la fonctionnalité génère le gcode compatible au firmware permettant d’effectuer les points de mesure de l’auto-nivellement de manière localisée à votre object.

Un certain nombre de vérifications sont effectuées par l’application, afin d’éviter des cas critique.

  • La marge est valide
  • Les coordonnées de l’objet sont positives.

Pour les machines Delta

Les machines delta utilisent des coordonnées négatives.

Afin de palier à ce détail il vous faudra cocher la case « Delta » prévue à cet effet.

Extinction automatique de l’imprimante à la fin de l’impression (module PS_ON)

Cette fonctionnalité nécessite que le module « PS_ON » doit raccordé à votre machine.

Elle permet de générer le Gcode nécéssaire à la fin du gcode existant.

Afin de fonctionner de manière optimale, cette fonctionnalité attend que les éléments chauffants de votre imprimante 3D refroidissent suffisamment avant de couper le courant électriquement.

Le paramètre « Minimum temperature« , permet de déterminer la température minimale à attendre afin que votre machine s’éteigne.

Il est important de noter qu’il vous faudra utiliser une température supérieure à la température ambiante de votre pièce, sinon la machine restera bloqué en fonctionnement.

Une valeur de 40/50°C est un bon point de départ.

Attention également à utiliser une valeur inférieure à 75°C si vous utilisez du PLA.

Fonctionalité « ZFade »

ZFade permet de réduire progressivement l’auto-nivellement en fonction que la tête d’impression atteigne une certaine hauteur (en mm).

Si vous activez l’auto-nivellement, votre machine compensera les défauts de votre plateau tout au long de votre impression.

Avec cette fonction activée, la compensation s’arrête une fois atteint la hauteur de consigne (ici 2mm).

Cela vous permet d’éviter d’obtenir la déformation de votre plateau au dessus de votre pièce.

Ajouter de la musique à la fin de vos impressions

Ici on utilise le buzzer de votre imprimante pour générer des tonalités « 8bits » à la fin de votre impression.

Gcode Toolbox est fournie avec un lot de tonalité que vous pouvez essayer.

La liste de gauche permet de choisir la tonalité.

Celle de droite permet de voir le gcode généré pour cette tonalité.

Attention, cette fonctionnalité n’est supporté que si vous avez activé le buzzer dans votre firmware.

Suppression du fichier d’origine au moment de la sauvegarde

Cette fonction permet de supprimer le fichier d’origine après processing.

Par défaut le logiciel génère un fichier portant le même nom que l’original avec un « _i » à la fin pour le différencier.

Si vous sauvegardez tous vos gcodes sur une carte SD, vous pouvez obtenir une arborescence de fichier qui peut porter à confusion.

Vous pouvez ainsi travailler directement sur votre carte SD, tout en conservant une arborescence sans doublons