Archives de catégorie : Imprimante Scalar

image_pdfimage_print

Scalar S – Upgrade plateau à double entraînement

upgrade plateau à double entraînementCette page décrit l’installation de l’upgrade à double entraînement du plateau de la Scalar S.

Il sous entend que vous avez une Scalar S, dans sa version standard, et que vous êtes sur le point de faire une upgrade de l’axe Y.

Cette upgrade est purement mécanique.

Elle ne nécessite aucune modification au niveau du firmware.

 

 

Démontage du plateau

scalar S, upgrade plateau à double entraînement


Démontage de la courroie

Il est préférable de démonter votre courroie avant de continuer.

Conservez la bien car vous allez la ré-utiliser à la fin de la procédure.


Repositionnement de l’axe Y Existant


Assemblage du rail

Voir la procédure ici


Installation du nouvel axe


Synchronisation des 2 côtés

Enlevez la vis noir déjà positionné du montage d’origine .

Conserver la vis Noir pour plus tard

Attention à l’orientation des poulie!

Ne pas serrer les poulies


Serrage des vis de stabilisation

Ces vis permettent de stabiliser les profilés afin d’éviter qu’ils ne pivotent pendant les impressions.

Vue de l’arrière on installe la vis M5x35 qu’on à récupéré lors du passage de la tige de synchronisation juste avant.


Installation du nouveau plateau bas pour le double entraînement


Fixation de la plaque chauffante


Mise en place des courroies

Suivre la procédure ici


Alignement du plateau à double entraînement

Cette étape permet de s’assurer que votre plateau est bien orthogonal à votre châssis

Cette étape sous entend que vos poulies ne sont pas serrés sur leurs axes. Elles doivent être libre pendant toute la phase d’alignement.Le serrage de ces dernières s’effectue à la fin.

Une fois que vous avez vérifié qu’un côté est bien positionné sur votre châssis, vous pouvez visser les supports de profilé rouge sur votre châssis d’un seul côté.

Ici on visse la partie droite des supports. Ceci va nous permettre de plus facilement aligner l’autre côté.

 

Faites coulisser le plateau vers l’arrière de votre imprimante. L’axe gauche de votre plateau devrait s’aligner une fois le plateau en buté.

Maintenez le support de profilé en plastique et profitez-en pour le visser.

Maintenant faites glisser le plateau vers l’avant du châssis afin de terminer l’alignement du dernier coin.

Puis une fois en place vissez le dernier support en place

Vous pouvez vérifier le centrage du plateau en vous aidant de votre tête chauffante et en vérifiant que cette dernière peut se déplacer au dessus de tout le plateau. Vous pouvez déplacer/ajuster la position de votre fin de course X afin de caler correctement à la nouvelle position de votre plateau.

En principe votre plateau devrait se déplacer librement en avant et en arrière sans points de blocage liés au parallélisme.

Aussi votre plateau devrait être parfaitement parallèle à votre châssis de machine. Vous pouvez vérifier ça en plaçant l’extrémité avant de votre plateau au même niveau que l’avant de votre châssis. Votre plateau devrait être parallèle au châssis.

Fixation des poulies sur leurs axes

Maintenant que votre plateau est aligné avec votre châssis, vous devez vissez les 4 poulies de votre plateau!

Calibrer votre sonde d’auto-nivellement sans écran LCD

Cet article vous donne la procédure de calibration de votre sonde d’auto nivellement sans écran LCD.

Cet article sous entend l’utilisation du firmware Marlin RC8 ou au delà et une imprimante 3D de type Scalar S sans écran LCD.

Pré-requis

Lancement de pronterface

Une fois dézippé, entrez dans le répertoire de pronterface et lancez l’exécutable « pronterface.exe » en mode « Administrateur » via le menu qui apparaît grâce au click droit de la souris au dessus de l’exécutable.

L’interface utilisateur de pronterface se lance alors.

Calibration du ZOffset

Sélectionnez le port com correspondant à votre imprimante 3D.

Appuyez sur le bouton « Connect » pour initier la connexion à la machine.

Si la connexion s’est effectuée correctement, une liste d’information apparaît alors dans la console à droite de l’application.

Les information qui nous intéressent sont :

  • La version de Marlin (RC8 ou au delà)
  • la valeur du ZOffset en bas (ici -0.10mm)

Pour régler le Zoffset on va imprimer une pièce de calibration compatible avec la Scalar S et un filament de 1.75mm.

Cliquez sur le bouton « Load File »

Puis allez chercher le fichier « Scalar_S_Calibration_retraction.gcode »

Cliquez sur « Print » pour initier l’impression

SI votre première couche est trop haute il vous faudra:

  1. Arrêter l’impression en appuyant sur la touche « Off« 
  2. Modifier le Zoffset en utilisant la commande M851 Zxxxx avec xxxx étant la nouvelle valeur de l’offset
  3. Sauvegarder la valeur dans la mémoire de l’imprimante en exécutant la commande M500
  4. relancer l’impression et vérifier que la hauteur de la première couche est bonne
  5. Dans le cas contraire reprendre à l’étape 2.

Ici on montre comment modifier le ZOffset en tapant la commande M851 Z-0.3 dans la console. On valide ensuite en cliquant sur le bouton « Send » situé à la droite de la zone de texte.

Notez bien que:

  • Pour faire descendre la buse au niveau de la première couche il faut que votre ZOffset soit « Négatif« .
  • Décrémenter la valeur d’un pas de 0.1 ou de 0.2 (ex: passez de -0.10 à -0.30)
  • Si votre buse semble bien éloignée du plateau vous pouvez décrémenter la valeur de 0.5

pronterface auto-nivellement marlin ZOffset

Relancez l’impression à l’aide du bouton « Restart »

Sauvegarder votre Zoffset en mémoire à l’aide de la commande M500

Upgrade plateau – Préparation des supports de profilés

Préparation des supports

Petit mot concernant les Poulies GT2:

Les poulies sur les illustrations sont montrées à titre indicatif. Vous pourrez les installer plus tard dans le montage.

 

Liste des pièces:

  • 3 supports de profilé (pièce plastique)
  • 1 support de profilé avec interrupteur de fin de course (pièce plastique)
  • 8 roulements 625ZZ
  • 8 vis 6 pans creux M6x12mm
  • 8 écrous marteaux M6
  • 4 poulies GT2 16 dents

Assemblage des Supports de profilés.

Il vous faudra tout d’abord la pièce plastique .

Ensuite prenez 2 roulements 625ZZ

Ces 2 roulements s’insèrent dans les logements prévus à cet effet à l’intérieur de la pièce plastique.

Positionnement futur de la poulie GT2

La poulie GT2 viendra principalement entre les 2 roulements à l’intérieure de la pièce plastique.

A noter:

Afin d’aligner la courroie plus tard dans le montage, la poulie viendra se coller contre l’un des roulements. Afin de conserver la pièce plastique symétrique, vous aurez donc un vide entre la poulie et le deuxième roulement.

Ici une vue globale

et ici une vue de face. La position et le sens de la poulie sera expliqué plus loin dans le montage.

Répétez la procédure pour les 2 autres supports fournis dans le Kit. Vous devez avoir 3 pièces identiques au total.

Support de pièce avec fin de course.

La procédure pour cette pièce est similaire à la procédure précédente.

La différence résidant sur l’ajout d’un support pour le fin de course du plateau.

Notez cependant la position de la roulette en haut de la pièce.

 

Attention, ce support de fin de course à été mis à jours à partir de Avril 2017

Voici la nouvelles version

Pour mémoire voici l’ancienne version.(avant Avril 2017)

Une fois assemblé

Une fois assemblé vous devriez avoir ce résultat.

Encore une fois, les poulies ne peuvent pas se fixer pour le moment et leur position/sens est à titre indicatif et sera modifié plus tard.

Préparation des vis et écrous de fixation

La phase finale est de préparer les vis de fixation pour plus tard.

Vous aurez besoin de :

  • 8 vis 6 pans creux M6x12mm
  • 8 écrous marteaux M6

Les trous de fixation des vis se trouvent sur les côtés des pièces plastique.

Une fois positionnés vous devrez obtenir un résultat comme celui là

 

Scalar S: Installation de la courroie du plateau

Installation de la courroie du plateau

Dans cette section sur l’installation de la courroie du plateau, vous aurez besoin de:

  • Scalar S: Les courroies font 0.9 mètres de long pour des profilés de guidage de 300mm.

Prenons comme référence un côté du guidage.

Vous avez 1 seul support de profilés qui tient en sandwich un profilé de 300mm de long.

Au bout de chacun vous avez une poulie de 16 dents qui permet le renvois de mouvement au plateau via la courroie.

La courroie passe à l’intérieur de la gorge du profilé pour être tendu puis maintenu en place sous le chariot du plateau.

Voici une vue en coupe de l’endroit ou nous allons passer la courroie.

 

Le but final est d’obtenir la courroie dans cet état là.

Notez que les dents de la courroie sont toujours face aux dents des poulies.

Prenez une courroie et poussez la à l’intérieure de la gorge supérieur du profilé, les dents de la courroie toujours orienté vers la poulie.

Poussez la courroie par un côté à l’intérieur par le haut du profilé.

Arrivé au bout il faut sortir une partie de la courroie pour la réinjecter dans la section basse du profilé

Arrivé au niveau du milieu du chariot la courroie devrait apparaître. Il faut la faire passer à l’intérieur du trou centrale de la partie inférieure du chariot.

Puis une fois sortie suffisamment la bloquer avec les cales

Donc enlever les 2 vis M3X8 thermo qui tiennent les cales, passer la courroie, puis bloquer le tour en resserrant les vis.

Au niveau de l’autre côté il faut maintenant passer le restant de courroie dans la section basse du profilé jusqu’au milieu du chariot.

Ici, même principe, on vise à faire pivoter la courroie dans son logement pour pouvoir la bloquer avec la cale.

Si un des côtés de la courroie est bloqué, vous pouvez tendre la courroie au maximum.

voir tendre la courroie des deux côté puis serrer/resserrer les cales.

voici une vue en perspective du dessous du chariot

La courroie arrive au niveau du guide qui permet de conserver la courroie un maximum dans l’axe de la poulie.

On fait donc habilement passer la courroie dans le trou centrale du chariot et on la positionne entre la cale et le charriot.

on tend au besoin la courroie (seulement si un des côté est déjà bloqué), puis on finalise le blocage des cales.

 

Serrage des poulies

 

Maintenant que votre courroie est en place et tendues vous devez visser vos poulies sur l’axe moteur ainsi que sur la vis du support d’en face.

Installation du tube PTFE dans la tête E3D lite

E3D Lite installation du tube ptfeLa tête E3D lite est fournie avec un tube PTFE.

Ce dernier doit être inséré à fond dans l’orifice centrale jusqu’à l’intérieure de la tête chauffante.

Ce dernier permet au filament d’être parfaitement guidé à l’intérieure de la tête tout en limitant les frottement du filament contre le corps métallique de la tête.

E3D Lite installation du tube ptfeUn connecteur rapide est disponible en haut du radiateur de tête. Il permet de coincer le tube dans la tête.

Pour retirer le tube il faut presser contre le connecteur et tirer le tube en même temps.

 

E3D Lite installation du tube ptfeUne fois poussé à fond, il vous faut couper le surplus de tube.

Pour l’extrudeur de la Scalar S, la longueur totale du tube doit faire 7.9cm.

Cela permettra au tube de rentrer dans l’extrudeur et d’arriver au plus près de la roue dentée d’extrusion.

E3D Lite installation du tube ptfeLa pièce d’adaptation entre le bloque de tête chauffante et l’extrudeur se positionne par dessus.

La partie du tube dépassant de la tête chauffante doit passer à travers l’adaptateur et les 4 trous de fixation doivent se positionner correctement au dessus des trou du support de tête.

Notez le sens de adaptateur en forme de chauve souris.

E3D Lite installation du tube ptfe

Scalar S: Assemblage de l’axe Y

Assemblage de l’axe Y (plateau) de la Scalar S

Axe Y


Préparation des supports de profilé de l’axe Y

Axe Y

Axe YAxe YAxe YAxe YAxe YAxe Y


Axe YAxe YAxe YAxe YAxe Y


Mise en place du plateau sur le rail

Rappel : Comment assembler le chariot Y


Prendre le profilé  V-slot de 30cm qui possède une gorge en V pour accueillir les roues.

Axe YAxe Y

Axe YAxe Y

Attention

Notez bien la position du fil d’alimentation du lit chauffant qui doit être du côté ou il y a une seule roue.

Axe YAxe YAxe YAxe Y


Le plateau se positionne avec le cable d’alimentation du plateau chauffant sur la gauche.
Le moteur sera séra également en fond à gauche.

Axe YAxe YVue de l’arrière
Axe Y


Installation du relais statique (SSR)

Axe YAxe YAxe Y

Calibration de l’extrudeur

A quoi sert de calibrer l’extrudeur?

Calibrer vote extrudeur permet de s’assurer que la bonne quantité de plastique est fournie à la tête chauffante.

Pourquoi devoir le calibrer sur chaque machine?

La quantité de plastique poussée par l’extrudeur dépend principalement du diamètre de la roue d’extrusion.

Cette roue est fabriquée en usine et la tolérance de fabrication peut varier d’un batch à l’autre et d’un fabricant à l’autre.

Comment ça se passe concrètement?

Concrètement on ajuste le nombre de pas nécessaire pour pousser 1mm de matière.

La procédure générale est la suivante:

  1. On extrude une certaine quantité de matière, disons 200mm
  2. On mesure avec un réglet, ou une règle assez précise, la quantité réelle de plastique poussée.
  3. On utilise une règle de trois pour ajuster la valeur de notre machine.
  4. On vérifie ensuite que notre valeur est bonne en extrudant encore 200mm de matière et en mesurant à nouveau.
  5. On ajuste au besoin et on répète l’étape 4 tant que notre valeur n’est pas bonne.
  6. Ensuite on extrude 400mm ou 600mm de matière (une grosse valeur mesurable) afin de réduire l’erreur d’extusion au maximum et on effectue les ajustements finaux.
  7. A ce stade votre extrudeur devrait être calibré correctement et la qualité de vos prints devrait s’améliorer.

Etape par étape :

  • Si vous êtes en mode Bowden, retirez le tuyau au niveau de la sortie de l’extrudeur. (Il faut pour cela maintenir la petite pièce qui est directement autour du tube à la base)
    Ensuite poussez le filament à raz de la sortie de l’extrudeur.
  • Si vous êtes en Direct drive vous allez devoir retirer l’extrudeur de son support afin de pouvoir faire la mesure de la longueur de filament à la sortie de l’extrudeur.
  • Faites une entaille la plus plate possible au niveau du filament afin de faciliter la mesure.

  • La carte SD  fournie avec  l’imprimante contient un jeu de Gcode vous permettant de vous aider dans cette étape. Les outils se trouvent ici:

 

  • Vous trouverez un jeu de fichier (ExtrudeXXXmm.gcode et RetractXXXmm.gcode)

  • Selon la version de votre firmware, il vous faudra préchauffer votre buse afin d’autoriser l’extrusion.
  • Au niveau du LCD de votre imprimante 3D, naviguez dans le dossier  et choissez « Extrude200mm.gcode » puis lancez le.

  • Mesurez la longueur de filament que pousse l’extrudeur. (Il est vivement conseillé d’utiliser un réglet et évitez une règle simple)

  • Afin de s’assurer qu’il n’y a aucun glissement qui pourrait perturber vos prochaines mesures (et ainsi fausser la mesure sans que vous compreniez pourquoi), il est intéressant de refaire la manip plusieurs fois en tirant votre filament à ras de la sortie de votre extrudeur et d’extruder 200mm.
  • Si vous mesurez à chaque fois la même longueur vous pouvez passer à la suite.

Cas d’un glissement:

  • Dans le cas contraire il vous faudra regarder d’ou provient le glissement et régler le problème avant de continuer. Un glissement peut provenir de plusieurs éléments :
    • Ressort d’extrudeur pas assez serré.
    • La bobine retient le filament, empêchant l’extrudeur de le tirer (noeud sur la bobine, bobine, bloquée)
    • le doigt de l’extrudeur peut être cassé et le roulement exerce une mauvaise pression sur le filament.
    • Votre roue dentée est mal vissée, le moteur tourne bien mais pas la roue dentée
    • La roue dentée est sale (les dents sont pleines de plastique ou autre)
    • Quelque chose bloque votre filament.
  • Si vous avez résolu le problème de glissement il vous faudra refaire les étapes précédentes.

 


 

Calcul de la bonne valeur Epas/mm
Utilisation de la règle de « 3 »

  • Une fois que vous avez vérifié que vous n’avez aucun glissement au niveau de l’extrusion vous allez pouvoir calculer votre nouvelle valeur en utilisant la formule suivante :

 (Nombre de pas / mm actuel) * (longueur de filament attendue) / (longueur de filament mesuré) = Nouveau nombre de pas /mm

exemple détaillé ci-dessous : 150 * 200 / 198 = 151.5 pas/mm

Afin d’obtenir le nombre de pas / mm de votre extrudeur, il vous faudra naviguer dans votre afficheur LCD dans  » Controler>Mouvements>EPas/mm » (dernier paramètre de la liste)

Explication de l’exemple :

Si vous avez extrudé 200mm

  • longueur de filament attendue = 200mm

Si vous avez mesuré 198mm

  • longueur de filament mesuré = 198mm

Si votre nombre de pas d’extrusion est de 150 pas/mm ( » Controler>Mouvements>EPas/mm« )

  • Nombre de pas /mm actuel = 150 pas/mm

Vous Obtenez:

Nouveau nombre de pas /mm = 150 * 200 / 198 = 151.5 (notez l’importance de la décimale)


 

Application de votre nouvelle valeur d’extrusion

  • Maintenant que vous avez calculé votre nouveau nombre de pas / mm pour votre extrudeur vous devez mettre à jour cette valeur à l’aide de votre afficheur LCD :  « Controler>Mouvements>EPas/mm« 
  • Re-faites le test d’extruder 200mm de filament. La longueur extrudé devrait être bien meilleur. Si vous avez toujours un écart c’est souvent lié à la rigueur/précision de mesure initiale.
  • Une fois que vous obtenez une valeur proche des 200mm extrudez encore 200mm. vous devriez pouvoir mesurer 400mm. Cette étape vous permet de diminuer par 2 l’erreur de mesure sur 200mm.
  • A ce stade vous pouvez effectuer un ajustement finale de la valeur d’extrusion.
  • Vous pouvez aussi utiliser « Retract200mm.gcode » pour valider que votre filament revient bien à sa position d’origine.


 

Félicitation, pensez à sauvegarder !

Vous avez à présent fini de calibrer votre extrudeur.

Pensez à sauvegarder votre nouveau paramètre dans l’EEPROM de votre machine :

  • « Controller> Sauver config« 
  • Eteignez votre machine et vérifier que votre valeur à bien été sauvegarder (« Controler>Mouvements>EPas/mm« )

 

Ressources :

pour ceux qui ont perdu le contenu de la carte SD fournie avec les Scalar M ou Scalar XL vous pouvez télécharger les fichiers Gcode en Cliquant sur l’icone suivante:

Calibration_Gcodes.Zip

 

Un détecteur de fumée pour vos imprimantes 3D

Un module détecteur de fumée pour vos imprimantes 3D

Un des modèles simple à trouver est celui décrit ici.

Ce type de détecteur permet souvent de détecter plusieurs types de Gaz/fumée/molécules.

 

 

 

 

Principales caractéristiques

Ce modèle  est la version MQ2 pour arduino.

il peut détecter

  • Fumée
  • Hydrogène
  • Alcool
  • Méthane
  • Propane
  • Butane

Il possède 2 sorties:

  • Analogique
  • Digitale

La tension d’entrée est 5V et le module consomme jusqu’à 800mW lors de la « chauffe ».

pourquoi le module consomme 800mW?

Il peut consommer jusqu’à 800mW parce qu’il à besoin d’être à une certaine température pour fournir des données fiable en sortie.

Afin d’assurer cette température minimale, le capteur est équipé d’un élément chauffant consommant 800mW permettant d’augmenter la température interne du capteur.

Le capteur à besoin de quelques secondes après l’allumage.

Comme le capteur à besoin d’atteindre une certaine température, il faut lui laisser quelques secondes le temps que la température du capteur se stabilise.

Si vous allumez en même temps votre imprimante 3D et votre capteur de fumée, une fausse alarme peut apparaitre.

Pour empêcher ça::

  1. Allumez le capteur de fumée
  2. Attendez quelques secondes
  3. Alimentez votre imprimante 3D

La sortie analogique:

Le capteur possède une sortie analogique.

La tension de sortie varie en fonction de la quantité de particules détecté.

Avec cette sortie vous ne pouvez pas directement calibrer la sensibilité du capteur. L’information doit être traitée par un microcontrôleur ou par un  étage électronique supplémentaire en aval.

La sortie Digitale:

Cette sortie couple la sortie analogique avec un trigger ajustable.

Avec cette sortie il est possible d’ajuster simplement la sensibilité du capteur en agissant sur le potentiomètre bleu.

 

 

 

 

L’ajustement du seuil de détection:

En plus du potentiomètre bleu de réglage, le module est équipé d’une led rouge qui s’allume lorsque le seuil de détection est atteint.

Donc vous pouvez ajuster le seuil de détection en plaçant le capteur dans un environnement de test adapté en ajustant avec un tourne vis le potentiomètre afin que la led s’allume ou s’éteigne au besoin.

Vous pouvez utiliser un humidificateur pour générer de la vapeur d’eau, de la fumée de cigarette, de l’acétone, du spay coiffant. Tous ces éléments peuvent déclencher le capteur.

Note: Il est important de savoir que le capteur se déclenche par l’alcool contenue dans les spary coiffant ainsi qu’avec les vapeurs d’acétones.

Donc appliquer du spray coiffant pendant l’impression ou nettoyer son plateau chauffant à l’acétone pendant que la machine fonctionne peut déclencher l’alarme.

Schéma de câblage:

Ce diagrame montre un exemple de câblage du module sur une carte Ramps 1.4.

La crte sur la gauche du schéma est une carte régulatrice de tension permettant de convertir une source de tension 12 V à une source de tension 5V 1A compatible avec notre capteur.

Les pins déjà disponibles sur cette carte régulatrice sont très pratique pour relier les différents éléments entre eux par de simples câbles déjà sertis.

Le  firmware disponible pour l’imprimante 3D Scalar est déjà compatible avec ce type de capteur.

Un fil de masse relie la carte régulatrice de tension à la carte ramps.

Dans cet exemple nous utilisons principalement la sortie Digitale car nous pouvons facilement régler le seuil de détection du capteur avec un tournevis sans reprogrammer le firmware à chaque fois.

Vous pouvez également utiliser la sortie analogique de ce capteur, cependant il vous faudra jouer un peut avec les paramètres du firmware et les messages de debug afin d’en régler le seuil voulue une bonne fois pour toute.

Le boitier plastique

Un modèle est déjà disponible sur thingiverse:

http://www.thingiverse.com/thing:1103527

La version courante permet de fixer les différents éléments sur les profilés aluminium 3030 utilisés sur les imprimantes Scalar

Kit complet disponible:

Un kit complet est disponible sur notre boutique en ligne:

http://3dmodularsystems.com/en/eletronic-components/61-gaz-detector-kit-for-scalar-3d-printer.html

Il inclue:

  • Une carte régulatrice 12V vers 5 V 1A
  • un capteur MQ2
  • 1 jeux de câble déjà sertis

 

Précautions d’utilisations

Introduction

Cette page a pour but de vous aiguiller sur les précautions d’utilisation de vos imprimantes 3D.

Vérifiez que les moteurs sont correctement connectés à votre carte électronique avant d’allumer votre électronique.

Vérifiez que vos moteurs sont correctement connectés à votre électronique avant d’alimenter. Les drivers moteurs ne supportent pas d’être alimenté sans aucun moteurs de connecté.

Dans certains cas ils vont s’endommager de manière irréversible induisant alors un comportement aléatoire de vos moteurs.

Précaution à prendre avant de faire chauffer votre lit chauffant.

Certains lits chauffants peuvent consommer plus de 200W de puissance.

Selon le type de lit chauffant et la méthode utilisée pour les piloter, il vous faudra vérifier impérativement que le transistor de puissance est bien refroidi et qu’un ventilateur génère un flux d’air convenable.

Sur la Scalar M, le lit chauffant est connecté en direct sur le transistor de puissance.

Il est donc impératif que le ventilateur de 80cm du boitier électronique soit connecté et génère un flux d’air convenable avant d’alimenter le lit chauffant.

Sur la Scalar XL, le lit chauffant de 700W 220V est alimenté par l’intermédiaire d’un relais statique de 25A.

Le ventilateur de 80cm sert alors principalement à refroidir les drivers moteurs afin qu’ils conservent des performances optimales.

Conserver les drivers moteurs toujours à température ambiante.

Les drivers moteurs sont responsables du bon pilotage de vos moteurs. Lorsqu’ils chauffent, leur puissance disponible diminue et vous risquez de louper des pas après plusieurs heures d’impression.

PLA et Imprimantes avec têtes chauffantes Full métal (E3D ou AllInOne)

Avec les têtes chauffantes Full Métal, si vous imprimez avec du PLA il est absolument IMPÉRATIF de conserver le radiateur des têtes chauffantes froid.

Ces têtes chauffantes sont fournies avec des ventilateurs qui ont pour but de conserver le radiateur à température ambiante.

Dans le cas où le ventilateur ne tourne pas, s’arrête ou ne possède pas le débit d’air suffisant, le PLA va avoir tendance à gonfler dans votre tête chauffante.

Le PLA qui gonfle dans la tête va dans le meilleur des cas bloquer le filament dans la tête. Si vous avez de la chance vous devriez pouvoir arriver à le débloquer en poussant le filament dans la tête avec une pince.

Dans les autres cas il se peut que le plastique gonfle et remonte jusqu’à l’entrée de votre radiateur.

Dans ce cas il vous faudra démonter intégralement la tête chauffante, la nettoyer et régler votre problème de ventilation.

Précautions à prendre avant d’éteindre votre imprimante 3D

Certains plastiques vont se dilater dans les têtes full métal si vous éteignez votre imprimante 3D lorsque la tête chauffante est encore chaude.

Afin d’éviter ce phénomène, vérifiez que la température de votre tête chauffante est en dessous de 75°C avant d’éteindre votre imprimante 3D.