Calibrer votre sonde d’auto-nivellement sans écran LCD

Cet article vous donne la procédure de calibration de votre sonde d’auto nivellement sans écran LCD.

Cet article sous entend l’utilisation du firmware Marlin RC8 ou au delà et une imprimante 3D de type Scalar S sans écran LCD.

Pré-requis

Lancement de pronterface

Une fois dézippé, entrez dans le répertoire de pronterface et lancez l’exécutable « pronterface.exe » en mode « Administrateur » via le menu qui apparaît grâce au click droit de la souris au dessus de l’exécutable.

L’interface utilisateur de pronterface se lance alors.

Calibration du ZOffset

Sélectionnez le port com correspondant à votre imprimante 3D.

Appuyez sur le bouton « Connect » pour initier la connexion à la machine.

Si la connexion s’est effectuée correctement, une liste d’information apparaît alors dans la console à droite de l’application.

Les information qui nous intéressent sont :

  • La version de Marlin (RC8 ou au delà)
  • la valeur du ZOffset en bas (ici -0.10mm)

Pour régler le Zoffset on va imprimer une pièce de calibration compatible avec la Scalar S et un filament de 1.75mm.

Cliquez sur le bouton « Load File »

Puis allez chercher le fichier « Scalar_S_Calibration_retraction.gcode »

Cliquez sur « Print » pour initier l’impression

SI votre première couche est trop haute il vous faudra:

  1. Arrêter l’impression en appuyant sur la touche « Off« 
  2. Modifier le Zoffset en utilisant la commande M851 Zxxxx avec xxxx étant la nouvelle valeur de l’offset
  3. Sauvegarder la valeur dans la mémoire de l’imprimante en exécutant la commande M500
  4. relancer l’impression et vérifier que la hauteur de la première couche est bonne
  5. Dans le cas contraire reprendre à l’étape 2.

Ici on montre comment modifier le ZOffset en tapant la commande M851 Z-0.3 dans la console. On valide ensuite en cliquant sur le bouton « Send » situé à la droite de la zone de texte.

Notez bien que:

  • Pour faire descendre la buse au niveau de la première couche il faut que votre ZOffset soit « Négatif« .
  • Décrémenter la valeur d’un pas de 0.1 ou de 0.2 (ex: passez de -0.10 à -0.30)
  • Si votre buse semble bien éloignée du plateau vous pouvez décrémenter la valeur de 0.5

pronterface auto-nivellement marlin ZOffset

Relancez l’impression à l’aide du bouton « Restart »

Sauvegarder votre Zoffset en mémoire à l’aide de la commande M500




Upgrade – Kit de renfort pour imprimante Scalar L et Scalar XL Premium

Kit de renfort pour Scalar L et Scalar XL premium

Cette page présente l’upgrade « kit de renfort » pour les imprimantes 3D Scalar L et Scalar XL Premium

Le montage est similaire pour les 2 modèles d’imprimantes, seul la taille d’un profilé est différent.

L’image précédente met en avant le kit de renfort, ici en rouge, par rapport au reste de la machine

Kit pour Scalar XL premium

Le kit comprend:

  • 2 profilés 500mm
  • 1 profilé 600mm
  • 2 profilés 200mm
  • 8 équerres simple de fixation
  • 17 vis + écrous marteaux
  • 2 caches pour profilés
  • 1 patte de fixation pour l’alimentation

Kit pour Scalar L

  • 3 profilés 500mm
  • 2 profilés 200mm
  • 8 équerres simple de fixation
  • 17 vis + écrous marteaux
  • 2 caches pour profilés
  • 1 patte de fixation pour l’alimentation

Assemblage

Assemblage pour la Scalar XL Premium

Assemblage pour Scalar L


Assemblage commun




Upgrade plateau – Préparation des supports de profilés

Préparation des supports

Petit mot concernant les Poulies GT2:

Les poulies sur les illustrations sont montrées à titre indicatif. Vous pourrez les installer plus tard dans le montage.

 

Liste des pièces:

  • 3 supports de profilé (pièce plastique)
  • 1 support de profilé avec interrupteur de fin de course (pièce plastique)
  • 8 roulements 625ZZ
  • 8 vis 6 pans creux M6x12mm
  • 8 écrous marteaux M6
  • 4 poulies GT2 16 dents

Assemblage des Supports de profilés.

Il vous faudra tout d’abord la pièce plastique .

Ensuite prenez 2 roulements 625ZZ

Ces 2 roulements s’insèrent dans les logements prévus à cet effet à l’intérieur de la pièce plastique.

Positionnement futur de la poulie GT2

La poulie GT2 viendra principalement entre les 2 roulements à l’intérieure de la pièce plastique.

A noter:

Afin d’aligner la courroie plus tard dans le montage, la poulie viendra se coller contre l’un des roulements. Afin de conserver la pièce plastique symétrique, vous aurez donc un vide entre la poulie et le deuxième roulement.

Ici une vue globale

et ici une vue de face. La position et le sens de la poulie sera expliqué plus loin dans le montage.

Répétez la procédure pour les 2 autres supports fournis dans le Kit. Vous devez avoir 3 pièces identiques au total.

Support de pièce avec fin de course.

La procédure pour cette pièce est similaire à la procédure précédente.

La différence résidant sur l’ajout d’un support pour le fin de course du plateau.

Notez cependant la position de la roulette en haut de la pièce.

 

Attention, ce support de fin de course à été mis à jours à partir de Avril 2017

Voici la nouvelles version

Pour mémoire voici l’ancienne version.(avant Avril 2017)

Une fois assemblé

Une fois assemblé vous devriez avoir ce résultat.

Encore une fois, les poulies ne peuvent pas se fixer pour le moment et leur position/sens est à titre indicatif et sera modifié plus tard.

Préparation des vis et écrous de fixation

La phase finale est de préparer les vis de fixation pour plus tard.

Vous aurez besoin de :

  • 8 vis 6 pans creux M6x12mm
  • 8 écrous marteaux M6

Les trous de fixation des vis se trouvent sur les côtés des pièces plastique.

Une fois positionnés vous devrez obtenir un résultat comme celui là

 




Premiers pas dans Cura 2

Splash Cura 2

Le slicer fournis avec les imprimantes Scalar est Cura développé par Ultimaker et maintenu par Ultimaker et sa communauté.

La version actuellement décrite est la 2.3.1 disponible dans la carte SD fournis avec les kits.
Carte SD => Softwares => Slicers – 3D printing => Cura => 2.3.1 (latest)

Le logiciel peut se télécharger directement via le site officiel : https://ultimaker.com/


 Procédure d’installation

Sous windows, les étapes d’installation sont les suivantes:

  • Lancer Cura-2.3.1-win32.exe ou Cura-2.3.1-win64.exe osuivant si votre windows est un 32 ou 64 bits. Lancez la version 32 si vous ne savez pas.

Installation cura 2Installation cura 2

  • Le panneau précédent apparaît, vous proposant de choisir l’endroit où installer le logiciel. Choisissez l’endroit qui vous convient le mieux.

Installation cura 2Installation cura 2

  • Une fenêtre apparaît en vous proposant une liste de composant à installer. Il est conseillé de décocher la case d’installation des drivers Arduino. Il est préférable d’installer ces drivers directement en installant l’IDE arduino.

Installation cura 2

  • A ce moment l’installation des fichiers commence. A la fin appuyez sur « Install« 

Installation cura 2

  • une dernière fenêtre se lance en vous disant que tout s’est bien passé. Appuyez sur « Finish » pour que Cura se lance.

Installation cura 2il se peut qu’une fenêtre supplémentaire apparaisse vous demandant les droits d’accéder au réseau internet

Installation cura 2Vérifiez bien que le nom de l’application est « Cura.exe » et que le chemin de l’application est bon.

Appuyez ensuite sur « Allow Access » pour donner les droits à cura.

Sous Linux et Mac OS, la procédure est similaire.


Ajout de votre imprimante 3D Scalar

Vous devez maintenant ajouter votre imprimante 3D Scalar.

Choisissez Custom (cocher le rond)
Puis saisissez le nom de votre imprimante, Scalar S, M, L, XL, XL Premium. (vous pouvez aussi lui donner un petit surnom 🙂

Il vous faut définir les dimensions de votre imprimante :

  • Scalar S : 200 x 200 x 200
  • Scalar M : 320 x 200 x 250
  • Scalar L : 300 x 300 x 300
  • Scalar XL : 410 x 300 x 300
  • Scalar XL Premium : 410 x 300 x 300

Cochez la case « Plateau chauffant » si votre Scalar en possède un.
NE PAS cocher la case « le centre de la machine est zéro »

Vous devez changer gcode début et de fin (de chaque impression) pour prendre en compte la sonde à inductance (qui permet de compenser si le plateau n’est pas parfaitement droit)

Gcode début Gcode fin
G21 ;metric values
G90 ;absolute positioning
M82 ;set extruder to absolute mode
M107 ;start with the fan off
G28 ;move X/Y to min endstops
G29 ;move Z to min endstops
G1 Z15.0 F{travel_speed} ;move the platform down 15mm
G92 E0 ;zero the extruded length
G1 F200 E15 ;extrude 3mm of feed stock
G92 E0 ;zero the extruded length again
G1 F{travel_speed}
;Put printing message on LCD screen
M117 Impression…
M104 S0 ;extruder heater off
M140 S0 ;heated bed heater off
G91 ;relative positioning
G1 E-1 F300 ;retract the filament a bit before lifting the nozzle, to release some of the pressure
G1 Z+0.5 E-5 X-20 Y-20 F{travel_speed} ;move Z up a bit and retract filament even more
G28 X0 Y0 ;move X/Y to min endstops, so the head is out of the way
M84 ;steppers off
G90 ;absolute positioning
;{profile_string}

Cliquez sur « Fin« , vous arrivez ensuite sur la liste de vos imprimantes

Chargement d’un profil

Dans la carte SD nous vous fournissons des profils pour cura qui sont aussi disponible sur notre page Git :

https://github.com/3DModularSystems/Scalar/tree/master/Documentation/ProfilesCura/2.3.1

Nous allons vous montrer comment charger un profil à partir des éléments qui se trouvent sur la carte SD. La procédure est similaire avec les profils disponibles sur Git.

 

  • Dans cura, allez dans la barre de menu et sélectionnez « Préférences > Configurer Cura…« 

Cliquez sur « Importer  » en haut à droite, choisissez le fichier contenant le profil. Carte SD > Softwares > Slicers – 3D printing > Cura > Profiles > 2.3.1 (latest)

  • Vous trouverez une liste de profils dont certains correspondent à votre machine.
  • Après le chargement du profil, la surface d’impression ainsi que les paramètres par défaut doivent se mettre à jour.

Changer la langue de CuraCura - Menu Fichier

  • Dans la barre de menu, naviguez dans « Settings> Configure settings visibility…. »

 

 

Cura Menu Préférences

  • Une nouvelle fenêtre s’ouvre contenant un liste déroulante ou vous pouvez changer la langue du logiciel.

 

 

 

 

 

 


Description des paramètres

Paramètres « Basic »

Cura Paramètres Basic

Quality:

  • Layer Height: Ce paramètre définit la qualité globale de votre impression en agissant sur la hauteur de chaque couche d’impression. Cette valeur dépend beaucoup de la taille de votre buse, mais une valeur de 0.15mm avec une buse de 0.4/0.5mm est un bon paramètre pour commencer.
  • Shell Thickness: définit l’épaisseur des contours. Ce paramètre doit être un multiple de la taille de la buse. Une épaisseur de contour de 0.8mm pour une buse de 0.4mm correspond à 2 couches d’épaisseur.
  • Enable retraction: permet d’activer la rétraction du filament lorsque la buse se déplace dans le vide. Cela à pour effet de limiter les défaut lié aux gouttes ou au fils laissé par la buse pendant le déplacement. Ce paramètre à beaucoup d’influence sur des imprimantes possédant un tube entre l’extrudeur et la tête chauffante.

En cliquant sur le bouton qui se situe à côté de la case à coché « … » vous faites alors apparaitre les paramètres liés à la rétraction.

Cura panneau Expert Config rétraction

Le paramètre intéressant dans ce panneau est « Z hop when retracting ». Ce paramètre permet de lever légèrement la tête chauffante lors d’un déplacement. Cela permet d’éviter que la buse ne tape ou ne dégrade les couches déjà posés.

Les autres paramètres par défaut sont rarement changés.

Fill:

  • Bottom/Top thickness: correspond à l’épaisseur en haut et en bas de pièce que la machine va remplire à 100%. il est intéressant pour la partie « haute » de la pièce de remplire ces couches entre 1 et 1.2mm. Ce paramètre dépend de la densité de remplissage de la pièce globalement et de la capacité de la machine à déposer du filament dans le vide et donc à boucher des espaces vides.  La hauteur de chaque couche (Layer height) aura aussi un impacte car l’ensemble définit un nombre de couche utilisé pour remplire la partie supérieur et inférieur de la pièce.
  • Fill Density (%): Correspond au taux de remplissage. de votre pièce. Vous pouvez utiliser « 0 » si vous voulez une pièce totalement vide avec seulement les parois, et 100% si vous la voulez pleine. Une petite nuance est à noter cependant. Une grosse différence de remplissage apparait entre 25% et 26%. A 26% de remplissage le patterne de remplissage sera beaucoup plus dense qu’à 25%. Ainsi un remplissage à 26% devait couvrir la plupart de vos besoins.

En appuyant sur le bouton situé à droite avec les « … » vous allez ouvrir un panneau comportant des paramètres avancés lié au remplissage.

Cura Panneau Infill

  • Solid intill Top/Bottom: ces paramètres permettent de remplire ou on le haut ou le bas de la pièce.
  • Infill Overlap: Permet de définir le chevauchement en % entre 2 lignes côte à côtes. Cette valeur joue donc sur la cohésion entre 2 couches de plastique. En général la valeur par défaut de 15% donne de bons résultat. Cependant si vous commencez à voir le pattern de remplissage détériorer la coque extérieur de vos pièces, il vous faudra considérer diminuer cette valeur à 5% ou 10%.
  • Infill prints after perimeters: Ce paramètre permet de dire au slicer si le remplissage se fait avant ou après avoir imprimé la coque extérieur de la pièce. Ce paramètre à un impact directe sur la qualité d’impression de la coque.  La valeur par défaut (case décoché), donne en principe le meilleur résultat.

Speed and Temperature:

  • Print speed: définit la vitesse globale d’impression. une valeur de 50mm/s est une bonne valeur pour commencer. Il faut savoir cependant que cette valeur est une valeur par défaut utilisé par d’autres paramètres lié à la vitesse (dans le panneau avancé), et qu’elle est remplacé au cas par cas.
  • Printing temperature: Ce paramètre correspond à la température de la tête chauffante pendant l’impression. Ce paramètre dépend de la matière que vous allez utilisez dans votre tête chauffante. Ainsi 210°C est une bonne valeur de début pour du PLA et 230°C pour de l’ABS.
  • Bed temperature: Ce paramètre correspond à la température du lit chauffant pendant l’impression. En général 50 ou 60°C sont utiles pour du PLA et 110°C pour de l’ABS. Il est à noter que pour certaines matières, le plateau chauffant augmente sensiblement l’adhésion de votre pièce sur la surface d’impression. Ceci diminue aussi drastiquement le risque que votre pièce se décolle après plusieurs heures d’impression. Vous pouvez aussi vous aider de laque à cheveux pour augmenter encore l’adhésion.

Support:

  • Support type: Permet de générer un support pour votre pièce. Un support correspond à un pilier de matière placé aux endroits ou votre pièce est le plus dans le vide. La machine est capable d’imprimer dans le vide jusqu’à une certaine limite. Après ça il vous faudra un support. Soit votre pièce comporte déjà un support intégré que vous retirez plus tard, soit vous utilisez cette fonctionnalité qui génère le support pour vous. Il existe 3 possibilités:
  1. None (aucun): aucun support ne sera généré => cas par défaut.
  2. Touching buildplate: génèrera un support pouvant prendre son origine seulement sur la surface d’impression. Ainsi une partie directement dans le vide pourra obtenir un support alors qu’une partie dans le vide au dessus d’une partie remplie n’aura aucun support de généré.
  3. Everywhere: permet de généré un support partout ou la pièce se trouve dans le vide.

Le bouton « … » permet d’ouvrir une fenêtre comportant les détails concernant les supports.

Cura Panneau Support

  • Structure type: permet de choisir le pattern du support: soit en « line » (ligne) soit en Grid (quadrillage)
  • Overhang angle for support : permet de définir la limite angulaire à partir de laquelle un support semble nécessaire.
  • Fill amount: quantité de matière utilisé pour généré les support. Plus la valeur est élevée et plus la support sera difficile à enlever. Plus la valeur est basse et moins le support sera consistent.
  • Distance X/Y: permet de définir l’espacement entre la coque extérieure de la pièce et le support. Plus cette valeur est petite et plus le support sera proche de votre pièce. Vous augmentez aussi l’impacte sur la finition extérieure de votre pièce.
  • Distance Z: permet de définir de la même manière l’espace entre le support et votre pièce lorsque le support se trouve en dessous de votre pièce.

 

  • Platform adhesion type: Permet de choisir parmi 3 types de plateforme d’adhésion. Ce paramètres est intéressant si la surface d’impression à la base de votre pièce est petite. Dans ce cas votre pièce, même avec un plateau chauffant, aura plus l’opportunité de se décrocher du plateau. Ainsi utiliser une plateforme d’adhésion permet de s’assurer que la pièce reste bien collée sur la plateau, même avec une petite surface au sol.
  1. None (Aucun): aucune plateforme d’adhésion n’est générée par le slicer.
  2. Brim: génère un nombre de ligne déterminé autour de la pièce, permettant ainsi d’augmenter la surface au sol de la pièce. Ici le as de votre pièce est directement collé sur la surface d’impression.
  3. Raft: génère une surface à base de quadrillage suffisamment espacé, qui augmente la surface au sol « sous » votre pièce. Après l’impression il vous faudra enlever le raft sous vote pièce. Ici le bas de votre pièce ne touche pas la surface d’impression directement.

Le bouton « … » à droite de ce paramètre ouvre une fenêtre avec des paramètres suplémentaires lié au « Skirt ».

Cura Panneau Skirt

Le skirt est l’action d’imprimer un nombre finie de ligne au tour de votre pièce sans jamais la toucher. Le but est de s’assurer que le plastique est bien en pression dans la tête chauffante et que ce dernier coule de la buse de manière consistante avant de démarrer votre pièce.

  1. Line count (nombre de lignes): définit le nombre de lignes qui seront imprimés autour de votre pièce au niveau de la toute première couche. une valeur de 3 est un bon début. Évidement ce paramètre peut être ajuster en fonction de la surface au sol de votre pièce. Plus la surface au sol est importante, plus la quantité de plastique déposé lors du premier passage sera important. A ce moment vous pouvez utiliser une faible valeur (1 par exemple). La taille de la buse peut aussi influer, Avec une grosse buse vous pourrez utiliser d’une valeur plus basse.
  2. Start distance: distance entre votre pièce est ces lignes.
  3. Minimal length: distance minimale de la ligne de « Skirt ». Si le nombre de tours définit ne sont pas suffisant pour arriver à cette valeur, alors le slicer rajoutera des lignes pour compenser. La valeur par défaut semble très bien.

Filament:

  • Diameter: Diamètre de votre filament. ici faites la moyenne de plusieurs mesures faites avec un pied à coulisse et placez la valeur dans cette case. Ce paramètre définit la quantité de matière qui sera injectée dans la tête chauffante. Une mauvaise valeur influera directement sur la qualité extérieur de votre pièce.
  • Flow (%): Permet d’ajuster le pourcentage de matière envoyé à votre tête chauffante. Cela vous permet de faire des essais avant de changer cette valeur au niveau du réglage de votre imprimante (Marlin: E steps/mm)

 

Paramètres « Advanced » (avancés):

Machine:

  • Nozzle size: Correspond à la taille de votre buse de tête chauffante. Paramètre très important.

Retraction:

  • Speed: Vitesse de rétraction au niveau de votre extrudeur lorsqu’il doit tirer sur le filament pour diminuer la pression dans le tube d’extrudeur. Une vitesse trop grande pourra soit endomager l’état de surface de votre filament, soit bloquer votre moteur d’extrudeur. Dans ce cas un manque de matière apparaitra au niveau de votre pièce après le déplacement dans le vide de votre tête chauffante. Une valeur trop basse pourra générer un surplus de matière ou des gouttes  pendant le déplacement de votre tête. Une valeur de 45 est un bon point de départ.
  • Distance: permet de rétracter plus ou moins votre fil à l’intérieur de votre tête chauffante afin d’y diminuer la pression résiduelle et ainsi éviter les effets de goutes ou de fils. A noter cependant que les tête full métal sont très sensible avec ce paramètre. Le PLA à tendance à se dilater rapidement lorsqu’il refroidi brutalement. Ainsi si la rétraction est trop grande le plastique va se dilater dans votre tête chauffante et la bloquer. En général pour les têtes E3D ou AllinOne, ne valeur de 2 ou 3 est un maximum. Pour les tête semi métal comme la AluHotEnd, vous pouvez monter jusqu’à 9 ou 10 sans problèmes de dilatation du plastique, car le liner en plastique à l’intérieur de cette dernière évite au plastique de se dilater.

Quality:

  • Initial Layer thickness: Hauteur de la toute première couche. Ce paramètre est intéressant lorsque vous avez de grosses buses. En général il est intéressant de toujours rester en dessous de la moitié du diamètre de votre buse. Attention, changer ce paramètre influera sur la calibration de votre machine au niveau du « Z offset » et de l' »auto bed leveling » (ABL).
  • Initial Layer line width: Largeur d’extrusion en % des lignes de votre première couche.
  • Cut off object bottom: Permet de couper le bas de votre pièce, si vous désirez commencer votre impression un peu plus haut sur votre modèle.
  • Dual extrusion overlap: Permet de définir le taux de chevauchement entre les couches déposés par 2 extrudeurs différents.

Speed:

Pour toutes ces paramètres, utiliser la valeur « 0 » remplace la valeur par celle du paramètre « Print Speed » du panneau « Basic »

  • Travel speed: (vitesse de déplacement) correspond  à la vitesse de déplacement de votre machine dans le vide. Ce paramètre dépend beaucoup de la géométrie et de la rigidité de votre machine. Pour les Scalar XL une valeur de 80/90mm/s est un maximum. Au délais vous allez obtenir des secousses brutale lors des décélérations. Pour une Scalar M 90/10mm/s est un bon point de départ.
  • Bottom layer speed: (vitesse de la couche basse) correspond à la vitesse d’impression de la première couche. Ici une vitesse assez basse permet de s’assurer que la première couche adhère bien à la surface d’impression. Des valeurs comprises entre 20 et 40mm/s sont des bons points de départ.
  • Infill speed: (vitesse de remplissage) correspond à la vitesse de la machine pendant les phases de remplissage de votre pièce.
  • Top/Bottom speed: Correspond à la vitesse de la machine pendant qu’elle remplie les parties Hautes et basse de vos pièces. Une valeur proche de 40/50mm/s sont des bon points de départ. Une vitesse trop grande risque de générer des trous lors du remplissage de la partie haute de votre pièce.
  • Outter shell speed: Vitesse d’impression à extérieure de la coque de la pièce. Ici des vitesse basses (proche de 40/50mm/s) donnent en principe de bonnes finissions
  • Inner shell Speed: Vitesse d’impression au niveau de l’intérieur de la coque de votre pièce. Une valeur proche du paramètre précédent donne de bon résultats. Une valeur trop éloigné peut impacter l’aspect extérieur de votre pièce.

Cool:

  • Minimal layer time: Temps minium que votre machine mettra pour réaliser 1 couche. Ce paramètre permet au plastique se refroidir avant une deuxième couche. Paramètre intéressant pour le PLA qui à besoin de refroidir avant de lui appliquer une seconde couche. Ce paramètre permet éventuellement de se passer d’un ventilateur auxiliaire pour refroidir votre pièce pendant l’impression.
  • Enable cooling fan: permet d’activer le ventilateur auxiliaire permettant de refroidir votre pièce durant l’impression. Ce paramètre est important pour du PLA mais non utilisé pour des matières comme l’ABS.

Le bouton « … » à côté de ce paramètre ouvre un panneau avec d’avantage de paramètre pour la gestion du ventilateur.

Cura paneau Cool

  1. Fan Full on at height: Permet de définir la hauteur à partir de laquelle la vitesse du ventilateur sera au maximum. La vitesse du ventilateur va progressivement augmenté jusqu’à atteindre cette hauteur.
  2. Fan Speed min: définit la vitesse minimale du ventilateur.
  3. Fan Speed max: définit la vitesse maximale du ventilateur. En théorie ces deux valeur ont une influence, cependant, en pratique, mettre la même valeur à ces 2 paramètre permet d’être sur que le ventilateur tourne à la bonne vitesse.
  4. Minimum speed: permet de définir la vitesse minimale d’impression de votre machine. En dessous de cette valeur une détérioration de la qualité de votre objet est à prévoir.
  5. Cool head lift: Relève la tête chauffante lorsque la vitesse minimale est atteinte pour éviter de détériorer votre pièce.



Assemblage du kit PS_ON

Diagramme général du kit PS_ON

diagramme kit PS_ON

Principe de fonctionnement

Ce kit permet d’éteindre électriquement votre imprimante 3D à la fin de son impression.

Pour ce faire on vient instrumenter un câble d’alimentation  à l’aide d’un relais statique piloté par le contrôleur de l’imprimante 3D.

STL du boitier

Le boitier du kit PS_ON est disponible sur thingiverse

Le câblage en Bref

diagramme kit PS_ON
diagramme kit PS_ON

Les étapes du câblage en photo

Kit PS_ON


L’interrupteur modulaire



Préparation du câble d’alimentation





Raccordement du câble d’alimentation






Soudure des câbles marron et jaune/vert

Après avoir soudé les pairs de câble électrique, pensez à ajuster la position de la gaine thermorétractable et de la faire rétrécir avec un pistolet thermique, une briquet ou une allumette.






Sécurisation des câbles de puissance



Raccordement du câble de pilotage

Dans certains kits, ce câble est déjà fourni connecté sur le relais statique.

Dans le cas contraire, on coupe la partie du câble possédant le connecteur Dupont  avec 2 pins et on conserve celui avec 3 pins.


Sécurisation du câble de pilotage avec un serre câble

Fermeture du capot

Kit PS_ON

Raccordement sur le contrôleur d’imprimante 3D (Ramps 1.4)

raccordement du kit PS_ON sur Ramps 1.4

Modification du Gcode de fin dans votre slicer (CURA)

PS_ON et Cura




Extrudeur Titan

Mode Compacte

Le support plastique est disponible au téléchargement gratuitement sur Thingiverse

Titan extruder mount

Vous avez besoin de:

  • 4 vis M3x10 thermo
  • 6 vis M3x8 thermo

Mode Compatibilité

Le support plastique est disponible au téléchargement gratuitement sur Thingiverse

Vous avez besoin de

  • 2 vis M3x10mm Thermo
  • 3 vis M3x35mm
  • 1 vis M3x20mm

Extrudeur Titan

 

 

 

 




Kit double extrusion pour imprimante 3D Scalar

Kit d'upgrade double extrusion pour imprimante 3D Scalar

Contenu du kit

Le kit double extrusion compatible avec les imprimantes 3D Scalar S / M / L / XL et XL Premium  possédant la tête chauffante E3D Lite

Le kit contient les éléments suivants

contenu du kit double extrusion pour imprimante 3D scalar

Assemblage du Y

Kit double extrusion pour imprimante 3D scalar

Y pour double extrusion Scalar

Y Pour double extrusion Scalar

Installation du kit double extrusion sur la tête chauffante E3D Lite

kit double extrusion pour imprimante 3D Scalar

Assemblage du support d’extrudeur

postionement de l'extrudeur pour double extrusion sur profilé

Configuration du firmware

Ce tutoriel montre comment procéder avec le firmware Marlin RC8.

La procédure est similaire avec les version ultérieures.

Configuration pour Cura 15.XX

Paramètres cura pour double extrusion ScalarParamètres cura pour double extrusion Scalar

Paramètres cura pour double extrusion Scalar

Paramètres cura pour double extrusion Scalar

Paramètres cura pour double extrusion Scalar

Paramètres cura pour double extrusion Scalar

Scalar L/XL/XL Premium

Paramètres cura pour double extrusion Scalar

M92 X100
M92 Y100
M92 Z2133.33

Scalar S

M92 X100
M92 Y100
M92 Z2560




Questions relatives à la mise en marche de votre imprimante 3D Scalar

J’ai une petite rallonge avec 4 pins, a quoi sert-elle?

Le sens des moteurs est-il le bon?

 

J’ai une petite rallonge avec 4 pins, a quoi sert-elle?

Pour les Scalar XL vous devriez avoir une petite rallonge de 20Cm possédant 4 pins. 1 connecteur mâle et un autre femelle.

Cette rallonge permet de rallonger la longueur de votre moteur de l’axe Z étant le plus loins de votre boitier électronique

Le sens des moteurs est-il le bon?

Avant d’allumer il faut bien connecter tous les moteurs, peut importe le sens. (même celui de l’extrudeur)

Ensuite pour savoir si vos moteurs tournent dans le bon sens c’est simple, avec l’afficheur LCD:

  • Pour l’axe X:  allez dans le menu « Preparer>déplacer un axe> Axe X » et tournez la molette dans le sens positif (le chiffre à l’écran doit augmenter). Si votre axe s’éloigne de votre capteur de fin de course c’est que votre moteur est dans le bon sens.
  • Pour l’axe Y:  idem axe X

Si ce n’est pas le cas il faut couper votre boitier électronique, tourner votre connecteur et refaire la manipulation.

  • Pour l’axe Z:  Pour Z le sens positif doit faire monter votre axe. Les deux connecteurs moteurs doivent être dans le même sens pour cet axe.

 




Upgrade BLTouch pour imprimantes 3D Scalar

Upgrade BLTouch pour imprimantes Scalar

Le Capteur BLTouch

BLTouch CADLe capteur BLTouch est un capteur pouvant mesurer la proximité d’une surface d’impression.

Ce capteur fonctionne exclusivement à la verticale car il utilise en partie la gravité pour faire descendre son palpeur.

Il est équipé d’un solénoïde (une bobine) et d’un petit contact capable de descendre et de monter par palier.

BLTouch DimensionsLe capteur est équipé d’un peu d’électronique est peut détecter si le capteur est en panne ou bloqué.

Il se pilote grâce à une sortie servo moteur, et s’alimente en +5V.

De manière générale, le capteur est capable de se déployer sur plus de 2mm et doit être placé à 2mm de la buse afin de fournir une détection optimale.

 

 

 

Spécifications

Performances


Les pièces plastique

Les pièces plastiques sont disponible sur notre page Thingiverse


Le câblage

Câblage du BLTouch sur une Ramps 1.4

  • Le connecteur 3 pins se connecte sur les pins prévues pour le Servo 0.

Le fil marron se connectant du côté extérieure de la carte et le fil jaune vers l’intérieure de la carte.

  • Le connecteur 2 pins se connecte à la place du Fin de course « ZMIN ».

Le fil blanc étant placé vers l’extérieure de la carte et le fil noir étant placé sur la rangée du milieu.

Attention ici à l’inversion de polarité!

Le jumper d’alimentation


Les modification Firmware pour le BLTouch officiel (Antclab)

La modification dans le firmware se fait au niveau du fichier « configuration.h »

Vous pourrez trouver une liste de firmware déjà disponible pour votre machine disponible ICI

L’exemple suivant montre la modification pour le firmware Marlin RC8


Modification firmware pour les Clones BLTouch

La modification dans le firmware se fait au niveau du fichier « configuration.h »

Vous pourrez trouver une liste de firmware déjà disponible pour votre machine disponible ICI

L’exemple suivant montre la modification pour le firmware Marlin RC8




Installation des moteurs à boucles fermé

Qu’est-ce qu’un asservissement en boucle fermé?

système de moteur pas à pas à boucle fermée

Un système de moteurs pas à pas avec un asservissement à boucle fermé possède 3 composants principaux:

  • 1 moteur
  • 1 encodeur connecté sur le moteur
  • 1 contrôleur électronique

Ici les moteurs sont équipé d’encodeurs.

Les encodeurs sont des capteurs qui mesurent la position angulaire du moteur.

Ils peuvent être magnétique ou le plus souvent optique.

La résolution de ces capteurs permet de savoir avec précision à quel angle se trouve l’arbre de notre moteur par rapport à l’angle que l’on souhaite.

  1. Le contrôleur électronique envois dans un premier temps un ordre de déplacement au moteur.
  2. L’encodeur optique envois ensuite la position réelle du moteur au contrôleur électronique.
  3. Le contrôleur compare évalue l’erreur de positionement entre la position voulue et la position réelle du moteur.
  4. Le contrôleur envois ensuite au moteur la puissance nécessaire pour corriger sa position.

Toutes ces étapes s’effectuent en temps réel, d’où l’intérêt d’avoir un contrôleur dédié pour chaque moteur.


Le cas d’une imprimante 3D

Dans le cas de base le contrôleur de l’imprimante (ici un Arduino), vient piloter le moteur via un driver moteur.

Le driver moteur convertie le nombre de pas et le sens de déplacement (des impulsions numérique du contrôleur) en signaux compatible avec les bobines du moteurs (signaux sinusoïdaux).

Ici l’asservissement est en « boucle ouverte » car on ne vérifie/corrige jamais la position du moteur. On espère que le moteur bouge le plus vite possible à la position voulue.


Insertion du système à boucle fermé.

Dans cette solution nous changeons notre moteur car notre nouveau moteur possède à présent un encodeur optique intégré à l’arrière du moteur.

On rajoute également notre contrôleur (boîtier bleu) configurable par des petits interrupteurs sur le côté.

On retire le driver moteur du moteur concerné car le contrôleur joue aussi le rôle de driver moteur.

Le câblage de l’ensemble est présenté ici

Le câblage du moteur peut varier en fonction du raccordement des fils au à l’intérieur du moteur..


Technique de câblage du moteur

Il faut tout d’abord repérer les bobinages en utilisant un voltmètre en mode ohm mètre.

Les paire de fils correspondant à une bobine possède une impédance très basse.

Une fois que vous avez repéré les paires de bobinages, chaque bobinage correspond à une lettre A ou B sur le schéma.

Ensuite il vous faudra tester les différentes permutations possible afin de trouver que le moteur tourne dans le bon sens.

Les moteurs doivent être connectés sur le contrôleur avant l’allumage de ce dernier.

Vous devez éteindre le contrôleur à chaque fois que vous voulez tester une permutation.


Le boîtier électronique à été spécialement modifié pour fonctionner sous 12V, ceci malgré le marquage sur ce dernier.


Configuration du boîtier électronique

Le boîtier est configurable via une rangée de switch à 8 interrupteurs sur le côté.

Les 3 premiers switch permettent de configurer le mode de fonctionne du boîtier.

En jaune vous trouverez la configuration utilisé dans notre cas.

  • On veut pouvoir se brancher sur les pins DIR et STEP(ici PUL) de nos drivers moteurs
  • Le paramètre « pulse edge » n’a pas beaucoup d’importance ici.
  • La direction du moteur peut être changé au besoin
Switch 1 (Pulse Mode) OFF (CW & CCW) ON (DIR & PUL)
Switch 2 (Pulse Edge) OFF (Rising) ON (Falling)
Switch 3: Motor Dir OFF (CCW) ON (CW)

Ensuite les paramètres dépendent du nombre de pas que vous avez dans votre firmware pour votre axe moteur.

Pour un moteur avec 200 pas par tours:

  • Dans le cas d’un driver A4988 ou DRV8825 configuré en 16 micros pas on obtient 100 micros pas/mm. (200*16 = 3200 pas par tours)

Ceci correspond à la ligne avec le fond jaune dans le tableau.

  • Dans le cas d’un driver DRV8825 configuré en 32 micros pas on obtient 200 micros pas /mm (200 * 32 = 6400 pas par tours)

Ce cas correspond à la ligne avec le fond rose

Switch 4 Swich 5 Swich 6 Switch 7 Pulse/Rev Correspondance
ON ON ON ON Default
 OFF ON ON ON 800
ON OFF ON ON 1600
 OFF OFF ON ON 3200 16 micros pas
ON ON OFF ON 6400 32 micros pas
 OFF ON OFF ON 128000
ON OFF OFF ON 25600
 OFF OFF OFF ON 51200
ON ON ON  OFF 1000
 OFF ON ON OFF 2000
ON OFF ON OFF 4000
 OFF OFF ON OFF 5000
ON ON OFF OFF 8000
 OFF ON OFF OFF 10000
ON  OFF OFF OFF 20000
 OFF  OFF OFF OFF 40000

Modifications au niveau firmware

C’est la magie du système, c’est 100% transparent pour le firmware, il à l’impression de piloter un driver classique et ne sait même pas qu’il possède un asservissement à boucle fermé.

C’est le contrôleur électronique (le boîtier bleu) qui effectue vraiment l’asservissement des moteurs avec précision, délestant grandement le contrôleur de l’imprimante 3D qui à des tâches plus intéressantes à faire pendant ce temps la.

Avec ce système toutes la gestion de puissance au niveau du moteur (la gestion PID) est intégralement pris en charge par le contrôleur.

Vous pouvez néanmoins accéder à plus de paramètres via l’interface RS232 du contrôleur qui se trouve sur le boîtier.

Il se peut qu’il faille changer dans le firmware le sens de rotation des moteurs si ce dernier n’est pas disponible via le contrôleur des moteurs.